Comment bien entretenir votre fumoir ?

Le fumoir est destiné à cuire les aliments. Il produit de la fumée de manière à fumer et sécher les pièces de viande et les poissons. La nature de la saveur de celles-ci dépend de la qualité et du type des bois employés en matière de combustible. Quand même, cette succulence se modifie et se perd aussi longtemps que les résidus noirâtres et les suies s’entassent sur les parois du fumoir. 

L’importance de l’entretien

L’entretien est indispensable au fonctionnement et à la durée de vie de la majorité des appareils électroménagers. Cependant, lorsqu’il s’agit du fumoir, l’entretien sert à une autre chose. La fumée dépose une matière noire sur les charnières et les glissières du fumoir. L’entretien consiste à enlever ce dépôt noir.

Les fumoirs sont des appareils très robustes et résistants. Ils ne s’abîment pas si facilement. Certains amateurs disent que ceux-ci ne se nettoient pas parce qu’ils pensent que les salissures et les résidus ne sont pas capables d’influencer leur fiabilité. Au fait, les bactéries, les microbes et les tartres ne trouvent pas sa place dans le fumoir. Donc, ce ne seront pas ceux-là qui vont s’en prendre à ce dernier. En réalité, l’entretien du fumoir n’a aucun lien avec la remise en neuf ou la rénovation parce que l’encrassement ne diminue pas la durée de vie de celui-ci. Par contre, l’entretien du fumeur sert à éviter l’altération de la saveur des aliments à fumer. L’entretien se compose du nettoyage du fumoir de telle manière que le culot, lequel s’amasse dans le fumoir, n’atteint pas les aliments. Cette substance lipidique est susceptible de modifier la saveur et les arômes de la viande tant qu’elle s’accumule sur les grilles et les crochets. De cette manière, parfois, il convient de procéder au nettoyage de son fumoir. Pour ce dégraissage, il faut recourir au savon ou au produit de nettoyage alimentaire, en ajoutant l’eau claire.

Les procédés de nettoyage

Pour éliminer les résidus noirs dans le fumoir, l’utilisateur commence par enlever le dépôt noir et les culots qui se trouvent sur les charnières et les glissières. Pour cela, il lui faut de l’eau chaude et recourir au grattoir ou à n’importe quel outil pour racler. Après, une fois le nettoyage fait, il s’agit de graisser les parties nettoyées.

Ensuite, les grilles pour le fumoir de table et les crochets pour le fumoir vertical sont également à laver régulièrement. Pour cela, la liquide vaisselle classique suffit pour faire l’affaire. Seulement, après le nettoyage, il faut procéder au graissage. De temps en temps, s’il arrive que le jus de viande se répande dans le fumoir, un chiffon imbibé de liquide vaisselle est capable de l’enlever. Néanmoins, il faut éviter de nettoyer la partie intérieure du fumoir, de même les outils de décapage ne sont pas adaptés à l’entretien de celui-ci. La raison est simple, le savon et les autres produits nettoyants possèdent une senteur forte et désagréable. Cette odeur se transmet à la viande. C’est pour prévenir cela qu’il ne faut pas laver l’intérieure du fumoir.

Pour en savoir plus sur ce type de cuisson atypique, je vous conseille ce site très complet sur le sujet.

A lire aussi : Comment bien utiliser une clé USB ?